Lancement de la plateforme d’écoute étudiante CNAÉ : une communication élargie, aux enjeux multiples
3 avril 2024

Sorties de la promotion 2023-2024 du Master 1 : une démarche de compréhension institutionnelle et politique

La promotion 2023-2024 du Master 1 Communication Politique et Publique en France et en Europe a eu l’opportunité de réaliser des visites au sein des principales institutions de la Ve République. De l’Assemblée nationale, au Sénat en passant par l’Hôtel de Matignon, ces visites furent riches en rencontres et enseignements complétant ainsi notre cursus et notre compréhension du fonctionnement du jeu politique français.

Visite de l’Assemblée nationale le 18 mars 2024: comprendre les rouages d’une institution phare de la Ve République

Assemblée nationale. Crédit: Valentin Quehen

La promotion a eu la chance, grâce à la députée Maud Gatel, de bénéficier d’une visite guidée de l’Assemblée nationale. Madame Gatel est membre du parti Démocrate (MoDem et Indépendants) et a été réélue le 19 juin 2022 après avoir exercé un premier mandat ayant débuté en 2017. Elle est secrétaire de la commission des affaires étrangères, et se place idéologiquement dans la lignée de la majorité présidentielle. La première partie a été dédiée au visionnage d’une vidéo explicative retraçant l’histoire et le fonctionnement de cet organe législatif au cœur de notre Ve République. Quel est le quotidien d’un député ? Comment fonctionne la navette parlementaire ? Comment la loi est-elle fabriquée ? Tant de questions qui ont mené à un échange avec la députée, qui a éclairci l’ensemble de la promotion sur le fonctionnement de nos institutions. Ce fut un apport culturel et intellectuel irremplaçable, pour nous futurs acteurs du monde politique.

Nous avons ensuite arpenté les différents salons et galeries du Palais Bourbon, qui est aussi un lieu empli d’œuvres d’art et rempli d’histoire. Un guide officiel de l’institution nous a permis de découvrir les espaces emblématiques de l’Assemblée, notamment en lien avec la communication : la médiatiquement célèbre Salle des quatre colonnes (dans laquelle les députés sont interviewés en fin de séance), les cabines téléphoniques qui permettaient aux journalistes de communiquer l’actualité de l’Assemblée lors d’une époque révolue, et enfin l’hémicycle. Être présent, au milieu des bancs où ont siégé les bâtisseurs de notre société, où ont été votés des textes fondateurs tels que la légalisation de l’IVG ou l’abolition de la peine de mort, a été pour l’ensemble des étudiants un moment particulier, un moment symboliquement fort.

C’est finalement un lieu rempli de symboles et d’histoires que la promotion a eu la chance de découvrir. Un lieu où notre République s’est bâtie et a évolué, et dont l’appréciation et la compréhension sont fondamentales dans l’exercice de notre discipline.

Remerciements à la députée Maud Gatel et à Zoriana Haniak (étudiante M1 Communication Politique et Publique en France et en Europe) pour avoir organisé cette visite.

Rencontre et séance de question-réponse avec Monsieur Pierre-Louis Tanzer (chargé de communication numérique de Gabriel Attal) à l’Hôtel de Matignon le 4 avril 2024

Sur le parvis de Matignon. Crédit: Valentin Quehen

Le 4 avril dernier, la promotion a eu l’honneur d’être reçue à l’Hôtel de Matignon. Un lieu mythique et chargé d’histoire puisque depuis 1935 il accueille dans son enceinte le chef du gouvernement français.

Dans le cadre du cours « Communication politique numérique », nous avons eu l’opportunité d’échanger avec le chargé de la communication numérique du Premier Ministre, Pierre-Louis Tanzer. Cette rencontre a été l’occasion d’aborder différents points avec Monsieur Tanzer : son parcours, son rôle et ses missions auprès de Gabriel Attal mais également ses convictions et sa pratique des plateformes numériques.

Ces échanges nous ont permis d’en apprendre davantage sur les enjeux et le métier d’un·e chargé·e de communication au sein d’une institution aussi emblématique que Matignon. Monsieur Tanzer a répondu avec sincérité et précision à nos questions, nous permettant de saisir les réels enjeux de la communication numérique, notamment la mise en avant de la personnalité politique dans un univers numérique toujours plus saturé d’informations.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont rendu cette visite possible. Monsieur Tanzer en premier lieu mais également tout le personnel de Matignon : les équipes de sécurité, celles qui nous ont accueillis et orientés et celles au service. Enfin, merci à Madame Wojcik, qui, en organisant cette rencontre dans le cadre de son enseignement, nous a offert une opportunité unique.

Visite au Sénat le 23 avril 2024: une chambre majeure dans la représentativité des territoires

La promotion avec le sénateur Mellouli. Crédit: Valentin Quehen

Le 23 avril dernier, notre promotion a eu l’honneur de se rendre au Palais du Luxembourg, siège de la chambre haute du Parlement français, au cœur même du système législatif.

Accueillis par le sénateur Akli Mellouli et guidés par son collaborateur Nadir Saifi, les étudiants ont pu découvrir ou redécouvrir les merveilles du palais construit sous la régence de Marie de Médicis. Élu aux dernières élections sénatoriales le 24 septembre 2023, le sénateur PS du Val de Marne est vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées ainsi que vice-président de la délégation sénatoriale aux outre-mer. Il fut également conseiller municipal du Bonneuil-sur-Marne et membre de Grand Paris Sud Est Avenir. L’ensemble de son équipe a accordé à notre promotion, le temps de la matinée, une visite guidée de l’institution, portant à notre connaissance détails historiques et anecdotes relatives à l’institution et son fonctionnement.

En France, la Constitution de la Ve République a, à l’image des régimes l’ayant précédée, affirmé le caractère bicaméral de notre Parlement : si l’Assemblée nationale se veut représentante de la Nation, le Sénat est lui le représentant des collectivités territoriales qui, au gré des actes de décentralisation, ont gagné en pouvoir et compétences malgré une prédominance du pouvoir exécutif. Élus au suffrage universel indirect pour un mandat de six ans, les 348 sénateurs et sénatrices se font donc les porte-paroles des territoires et partagent leur temps entre leur circonscription et la rue de Vaugirard.

Au sein du Palais, nous passons donc de pièce en pièce et découvrons le quotidien des agents du Palais, des élus et des collaborateurs parlementaires : la salle des Conférences qui accueille les journalistes et caméras mais aussi le trône de Napoléon et un exemplaire de la Constitution, la salle du livre d’or qui témoigne de la décoration d’origine du Palais.

La visite continue par l’hémicycle, la salle des séances dans laquelle se rassemblent les élus en assemblée. Si nous commençons par observer depuis les tribunes, nous descendons ensuite au centre de l’hémicycle et profitons de ce moment pour observer de plus près ce chef-lieu du pouvoir parlementaire. Les discussions autour du travail et des combats du sénateur qui nous accueille fusent et apportent beaucoup à l’entièreté de la promotion.

Nous terminons la visite par la bibliothèque, dans laquelle sénateurs et collaborateurs ont à leur disposition plusieurs centaines de milliers d’ouvrages, sans compter une extraordinaire vue sur le jardin du Luxembourg, parfait clou de cette visite d’exception dans l’une des instances les plus importantes de la République française.

Remerciements au sénateur Akli Mellouli et son équipe pour leur accueil ainsi qu’à l’étudiant Mehdi Khaldi pour l’organisation de cette visite, et aux enseignant-es qui nous ont accompagné Madame Alice Krieg-Planque et Monsieur Yohann Garcia.

Ce compte-rendu a été rédigé par Valentin Quehen, Julie Martin et Ninon Quéré (promotion 2023-2024).